FAQ

 

Qu’est-ce que la géotechnique?

« La géotechnique fait appel aux techniques du génie civil, qu’elle applique à l’étude des sols et de la roche… » (Holtz et Kovacs, An introduction to Geotechnical Engineering, Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs 1981). Elle regroupe en outre les disciplines appelées mécanique des sols et mécanique des roches. Elle se consacre à l’étude des matériaux naturels qui constituent l’écorce terrestre. Il s’agit d’une discipline indispensable lors d’études, de construction ou de réparation de toutes sortes d’aménagement et d’ouvrages de génie civil : ponts, bâtiments, barrages, routes, infrastructures urbaines... Concrètement, elle est employée lors de la caractérisation des sols en place et de leur potentiel de réutilisation, de calculs de capacités portantes et des tassements anticipés, d’analyses de stabilité et bien d’autres.

 

Qu’est-ce qu’une étude géotechnique?

L’étude géotechnique est généralement réalisée à l’étape d’avant-projet car elle influence grandement la rentabilité et la qualité de l’ouvrage projeté. Elle inclut généralement une campagne d’investigation géotechnique (puits d’exploration, forages, essais in situ, prélèvement d’échantillons…) afin de déterminer la nature et les propriétés mécaniques des sols et du substrat rocheux. Son but est de fournir au maître d’ouvrage, au concepteur et à l’entrepreneur des recommandations pratiques et fiables quant à la nature et au comportement des sols en place. Elle peut inclure des calculs de capacité portante ou de tassements anticipés, des analyses de stabilité et les calculs de catégorie d’emplacement sismique tel qu’exigé par le Code National du Bâtiment.

 

Qu’est-ce que la capacité portante d’un sol?

La capacité portante d’un sol se caractérise par sa résistance au tassement en fonction de ses propriétés mécaniques. Cette valeur est nécessaire au dimensionnement des fondations d’un bâtiment ou autre structure de génie civil puisqu’elle permet de déterminer les tassements anticipés selon les charges transmises au sol par le bâtiment ou la structure en question.

 

Qu’est-ce qu’une analyse de stabilité?

L’analyse de stabilité permet de déterminer le coefficient de sécurité par rapport à la rupture d’un talus naturel, d’une paroi d’excavation, d’une digue, d’un barrage ou d’un remblai en fonction des contraintes appliquées. Par exemple, la charge appliquée par un bâtiment à proximité d’un talus est une force motrice/déstabilisatrice qui tend à faire diminuer le coefficient de sécurité du talus par rapport à un éventuel glissement de terrain. À l’opposé, une excavation au pied d’un talus ou l’érosion naturelle d’une berge d’un cours d’eau tendent également à faire diminuer la stabilité dudit talus ou de ladite berge.

 

Plusieurs municipalités et MRC ont adopté récemment (ou sont en voie d’adopter) des règlements limitant l’utilisation du sol dans les zones à risque de glissements de terrain. L’analyse de stabilité permet, entre autres choses, de statuer sur la possibilité de déroger aux contraintes imposées par ces règlements. Par exemple, des forages géotechniques suivis d’une analyse de stabilité pourraient permettre de réduire la bande de protection à proximité d’un talus à l’intérieur de laquelle ces règlements interdisent la construction d’un bâtiment.

© 2017 GEOCIVIL

  • LinkedIn Clean